Infos d'actu ou pas


Aout 2013

19/08/2013

Geena Davis et ONU Femmes analysent le sexisme dans les films pour enfants

Ce sera la première étude de ce genre à l'échelle mondiale : de la France à la Chine, la représentation des femmes et des filles dans les films pour enfants va être passée au crible. Résultats attendus fin 2014.

Photo : Stacy Smith en décembre 2010, lors de la présentation de l'étude sur les personnages féminins dans les films pour enfants aux États-Unis. © 2012 Geena Davis.

ONU Femmes annonce, lundi 1er juillet, le lancement de la toute première étude internationale sur la représentation des femmes et des filles dans les films pour enfants.
Cette étude sera dirigée par le Geena Davis Institute on Gender in Media (Institut Geena Davis sur le genre dans les médias), avec le soutien de la Fondation Rockfeller. Sous l'égide de Stacy Smith, professeure en communication et journalisme à l'Université de Californie du Sud, elle scrutera à la loupe la représentation des personnages féminins et les stéréotypes de genre dans les films familiaux dans dix pays : la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Espagne, la Russie, l'Australie, le Japon et la Chine.
« Nos enfants intègrent le message que les femmes n'occupent pas la moitié de la place dans le monde »
« Cela ne fait aucun doute : les stéréotypes de genre dans les médias sont des facteurs socio-psychologiques qui influencent la façon dont sont perçues les femmes et les filles. Ils influencent également leur estime de soi et les relations entre les sexes », souligne la directrice d'ONU Femmes Lakshmi Puri.
Geena Davis, actrice oscarisée qui œuvre pour l'égalité des sexes dans les médias via l'institut qu'elle a fondé, renchérit : « En raison de ce manque de personnages féminins substantiels dans les médias qui leurs sont consacrés, nos enfants intègrent le message que les femmes n'occupent pas la moitié de la place dans le monde. Que dans notre société ce sont les garçons qui font les choses importantes et intéressantes ».
Dans les films US, moins de 30% des personnages sont des femmes
Stacy Smith a déjà réalisé pour l'institut Geena Davis une étude similaire sur les films familiaux aux Etats-Unis. Publiée en décembre 2010, elle portait sur 122 films, et sur plus de 5 500 personnages qui y prennent la parole.
Conclusion : moins de 30% de ces personnages sont des femmes. Elles sont 2,5 fois moins présentes que les hommes, mais portent bien davantage des « tenues sexy » : c'est l'apanage de 24% des personnages féminins, contre seulement 4% des personnages masculins. Elles sont également plus jeunes, et sous-représentées dans des positions de pouvoir. Dans ces films, 80% des personnages qui travaillent sont des hommes, « ce qui contraste avec les statistiques du monde réel, où les femmes représentent la moitié des personnes en emploi », souligne le Geena Davis Institute.
Les résultats de l'enquête mondiale doivent être dévoilés à la fin de l'année 2014.

Source: http://www.lesnouvellesnews.fr
Et : www.seejane.org/index.php

Merci aux Déssobéissantes pour leurs infos !


 


Juin 2012

 

On aimerait que ce soit du 5e degré, de l'humour, malheureusement NON, c'est la vidéo de campagne officielle de U.E pour promouvoir les sciences au près des femmes !!!!

Pour voir la vidéo Cliquez ici

 

Février 2012

Au revoir «mademoiselle»


Dans une circulaire diffusée ce mardi, Matignon demande que cette case disparaisse des formulaires administratifs.
Le terme «mademoiselle», ainsi que le «nom de jeune fille» ou le «nom d'épouse», devraient disparaître des formulaires administratifs, selon une nouvelle circulaire des services du Premier ministre, datée de mardi.

Pour lire la suite  cliquez ici

 


Communiqué du 17 février :
Geneviève Pastre est décédée cette nuit
, "née le 20 novembre 1924, elle fût une grande militante des gays et lesbiennes jusqu’à créer un parti politique pour défendre ses valeurs humanistes. En 2002, elle se porta candidate à l’élection présidentielle sans les 500 signatures elle se retira mais se porta candidate aux élections législatives de la même année.
Elle publia dès 1972 de nombreux recueils de poèmes et de textes expérimentaux. Cette poétesse, sociologue, anthropologue et philosophe est devenu une grande figure du monde gay et lesbien.
Elle participera au dépôt de gerbe dans la fin des années 70 pour la mémoire des déportés homosexuelles. Et en 1982, elle deviendra la présidente de la radio parisienne Fréquence Gaie qui deviendra FG. 1989, elle créera la maison d’édition Geneviève Pastre.
Les gays et lesbiennes viennent de perdre une grande personne. En relisant ces écrits nous nous souviendrons toujours de toi, merci Geneviève pour ce que tu as fait.
Elle sera incinérée mercredi 22 février à Saintes et conformément à son souhait ces cendres seront offertes à la mer.
Prenant part à la douleur de la famille, mes mots me manquent pour l’exprimer pleinement."
Hervé Hirigoyen
genevievepastre.blogspirit.com

 

Inégalités et droits des femmes : Eva Joly commente les chiffres 2011

Pour lire l'article  cliquez ici

 

Le Front National ressort «l'IVG de confort» article de www.lesnouvellesnews.fr

Tollé après les propos du numéro 2 du FN évoquant les "IVG de confort" qu'il entend ne plus rembourser. Un discours choquant mais pas nouveau...
Le vice-président du FN, Louis Aliot, s'en est pris lundi 30 janvier dans l'émission "Mots croisés" sur France 2  aux « IVG de confort ». Le compagnon de Marine Le Pen est favorable au « non remboursement d'une IVG non-thérapeutique », estimant qu'en France « tout est fait pour inciter à l'avortement et rien n'est fait pour préserver la vie. » Lire la suite

 


Janvier 2012

Genre, le désaccord article de www.lemonde.fr

La France est sans doute l'un des seuls pays au monde où les esprits s'échauffent sitôt que l'on évoque une réforme, même prudente, de la grammaire ou de l'orthographe.

Pour lire la suite  cliquez ici

 

Pour les femmes, 2012 démarre en marche arrière

Absentes des listes UMP pour les prochaines législatives à Paris, cantonnées à l'arrière des bus israéliens ou encore oubliées dans les projets de Constitution libyenne...

Pour lire l'article   cliquez ici

 

Le classement mondial de la parité

Publié en novembre, le Gender Gap Index 2011, réalisé à la demande du World Economic Forum, a fait grand bruit auprès de tous ceux qui s'intéressent peu ou prou à l'avancée des femmes dans notre pays.

Pour voir le classement  cliquez ici


 


Publicité de la marque LEGO, qui utilise l'inégalité entre filles et garçons comme stratégie marketing.

(non seulement sexiste, mais aussi raciste!)


Pour lire l'article    cliquez ici


 

L’école maternelle Egalia, à Stockholm, donne un bel exemple d'une éducation antisexiste, dommage qu'il y a encore aujourd'hui tant des pédopsychiatres et des spécialistes qui ne prennent pas cette excellente initiative au sérieux comme elle le mérite.

Pour lire l'article  cliquez ici

 

 

Decembre 2011



LA PLACE DES FEMMES DANS LES MANUELS D’HISTOIRE…

Une récente étude révèle qu’en dépit des efforts annoncés par certains gouvernements, l’action des femmes ayant marqué l’Histoire reste peu valorisée dans les livres scolaires

Les chiffres clés de l’étude

− Dans les 11 manuels étudiés, sur les 339 biographies proposées, seulement 11 biographies sont consacrés à des femmes, soit seulement 3,2 % des biographies.

− Parmi les auteur-e-s de manuels, 32 % sont des femmes

− Parmi les auteur-e-s de documents proposés, 4 % sont des femmes.

− 3,5% des documents relevant du domaine politique sont écrits par des femmes.

− 2,8% des documents relevant du domaine artistique sont écrits par des femmes.

− 5,2% des documents relevant du domaine de la connaissance sont écrits par des femmes.

− 95,8 % des documents présentés dans l’ensemble des manuels ont pour auteur un homme

Pour lire tout le texte :  cliquez ici



Novembre 2011

Info reçu à télédebout : "Saviez-vous que le Conseil Constitutionnel a abrogé la loi qui a fait inscrire l'interdit de l'inceste dans le code pénal à la mi septembre ?

Il y en avait en fait une inexactitude anticonstitutionnelle car le mot famille qui est inscrit dans le texte n'est en fait pas définie par la loi française !!!

Ecrivez à vos élu-e-s dès maintenant.

Une période pré-électorale peut être utile !

Si vous le souhaitez, contactez Isabelle pour demander conseil <contact@aivi.org>.

Isabelle Aubry (AIVI, membre de la C.L.E.F.) a écrit sur son site :

“Aujourd'hui, le Conseil Constitutionnel a abrogé la LOI n°2010-121 du 8 février 2010 - art. 1 à savoir : Les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d'incestueux lorsqu'ils sont commis au sein de la famille sur la personne d'un mineur par un ascendant, un frère, une sœur ou par toute autre personne, y compris s'il s'agit d'un concubin d'un membre de la famille, ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait. L'argument principal étant que la "famille" n'est pas définie par la loi.

Voir le dossier complet et l'audience vidéo du 7 septembre ici : Cliquez ici

AIVI compte sur votre soutien et votre mobilisation afin que la loi soit repensée et votée à nouveau dans les meilleurs délais. Toute l'équipe est mobilisée en ce sens.

Cela peut arriver que des parlementaires fassent une erreur il suffit de remettre cette loi en examen et au débat.”

Votre soutien est essentiel pour mobiliser les parlementaires.



Octobre 2011

Une campagne gouvernementale contre le viol … OUI, BRAVO !
3919 numéro d’appel unique pour toutes les violences faites aux femmes ? NON, DANGER !
Viols Femmes-Informations : un intitulé qui dérange ?


A la publication du 3ème Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes le CFCV s’est félicité que pour la première fois la lutte contre le viol soit un axe prioritaire d’un plan gouvernemental comprenant notamment la promotion du 0 800 05 95 95 Viols-Femmes-Informations. (Numéro d’appel gratuit, du lundi au vendredi 10 h-19 h mis en place et tenu par le Collectif Féministe Contre le Viol sur des financements publics depuis le 8 mars 1986).

L’action 35 du Plan prévoyait l’organisation d’une campagne nationale contre le viol comprenant information et sensibilisation du grand public et des victimes à partir de spots télévisuels et d’affiches notamment pour faire connaître « Viols-Femmes-Informations 0 800 05 95 95 ». Nous avions cependant noté que dans ses divers chapitres le Plan demande que soit évaluée l’opportunité de créer un numéro unique pour toutes les formes de violences à l’encontre des femmes.

Nous refusons le projet de numéro unique ! Dans quelques années nous risquerions d’avoir un accueil standard : Vous êtes victime de viol : tapez 1, victime de violences conjugales tapez 2, victime de harcèlement sexuel tapez 3, de prostitution le 4, de mutilation sexuelle le 5, de mariage forcé le 6……

Le 14 septembre 2011, la Présidente du Collectif Féministe Contre le Viol convoquée par le cabinet de Mme Bachelot a appris que la campagne contre le viol se déroulerait à partir du 21 novembre 2011. Et que, seul, le 3919-Violences Conjugales Info serait cité dans les documents produits à cette occasion.

Stupeur et choc !! Nous avons adressé une lettre à la ministre exposant notre réaction. Plusieurs rendez-vous ont suivi entre le cabinet et la présidente du CFCV. Madame Roselyne Bachelot-Narquin , ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale est venue à la permanence téléphoniqueIViols-Femmes-Informations 0 800 05 95 95.

Nous avons exposé la spécificité de l’accueil de la parole des victimes de viol. L’importance pour la femme qui nous appelle de pouvoir entendre tout de suite le mot « viol » prononcé par l’écoutante qui décroche, ce mot si difficile à énoncer pour tant de victimes ! Celle qui compose  le 0 800 05 95 95 est accueillie :  « Viols Femmes Informations, bonjour ».

Nous avons exposé en quoi le « pré accueil » mis en place au 3919 était contreproductif pour les victimes de viol dont la parole est fragile. Nous avons montré, chiffres de l’Observatoire du 3919 à l’appui, comment la réorientation mise en place dans le cadre de la Grande Cause n’avait pas été performante : en 2010 : 1071 appels pour viol au 3919, 44 orientations vers Viols-Femmes-Informations (dont 22 se sont présentées comme telles au 0 800 05 95 95)….

Nous avons expliqué comment l’écoute, l’accueil, le soutien au 0 800 05 95 95 Viols-Femmes-Informations  s’étaient de plus en plus qualifiés durant 26 années d’une pratique où nous avons recueilli la parole de plus de 41 500 femmes.

Rien n’y a fait ! La Ministre nous a déclaré : « J’ai un téléphone d’Etat et j’en fais la promotion. Aujourd’hui tous les sondages montrent que 40 % de la population connait le 3919, avec ces nouvelles campagnes nous passerons à 60 %. » (Une campagne contre les violences au travail est prévue pour mars).

Comme nous manifestions notre inquiétude sur l’avenir de Viols-Femmes-Informations la ministre a dit reconnaître notre compétence et notre utilité.

Mais nos inquiétudes ne datent pas d’hier. Les projets de téléphone unique ont déjà été traités il y a quelques années avec inspection de l’IGAS, etc… à l’époque l’étude portait sur Sida Info Service, et autres…Plus tard, Madame Guedj a créé un numéro d’appel unique 08 Victimes. L’attaque actuelle est plus dangereuse.

Elle nous inquiète d’autant plus qu’en juillet dernier le non-renouvellement de notre subvention triennale (2012-2013-2014) nous a été signifié au motif que cette procédure n’était plus applicable. En conséquence, il nous fallait refaire les dossiers déposés depuis février afin de présenter une demande de subvention pour la seule année 2012. Ce que nous avons fait. Nous avons, depuis, découvert que d’autres associations avaient bénéficié du juste renouvellement de leurs triennales en juin, juillet ou en août derniers ! Nous nous en réjouissons.

Seule annonce positive, à confirmer dans les faits, la ministre est revenue sur ce refus et nous devons présenter à nouveau un dossier de triennale : à suivre…

Bref, pour ce qui concerne la campagne de novembre contre le viol :

Le 3919 recevant l’appel d’une femme victime de viol transférera cet appel au 0 800 05 95 95 L’organisation de ce dispositif donnera lieu à des rencontres techniques ultérieures. Dont acte.

Mais nous sommes atteintes à un autre niveau par l’attitude de la Fédération Nationale Solidarité Femmes dans cette tourmente. Avec le MFPF et le Mouvement Jeunes Femmes, la FNSF est statutairement membre du CFCV, membre de notre Conseil d’administration. Alors qu’elle en était informée dix jours avant nous pourquoi ne pas nous avoir prévenues des modalités prévues par la ministre ? Pourquoi les avoir acceptées sans en débattre avec nous ?

A l’occasion de la Grande Cause Nationale le 3919 avait bénéficié d’un « élargissement de ses prérogatives à l’ensemble des violences faites aux femmes », soit ! Mais, la Grande Cause est terminée, les prérogatives aussi !

Dans la lutte contre la violence des hommes contre les femmes nous avons besoin d’être nombreuses, de disposer de moyens d’action, de développer les expertises nécessaires pour répondre aux diverses formes de la violence sexiste. Promouvoir un numéro d’appel intitulé « Viols-Femmes-Informations » c’est envoyer un message fort aux victimes de viol. Nous sommes avec elles dans la lutte pour dénoncer ces crimes et les aider à faire valoir leurs droits. La solidarité est notre arme de lutte la plus efficace : ne l’affaiblissons pas !

Une info inquiétante, soutenons le Collectif féministe contre le viol !

 

Septembre 2011



«Victoire historique au Sénat: femmes, sortez de ce corps!», par Gwen Fauchois

30 septembre

La victoire de la gauche au Sénat, une première dans l’histoire de la Ve République, a fait passer inaperçu le fait que la Chambre haute compte de moins en moins de femmes.

Une réalité qui indigne Gwen Fauchois, journaliste et militante.

«VICTOIRE HISTORIQUE AU SÉNAT: FEMMES, SORTEZ DE CE CORPS!», PAR GWEN FAUCHOIS

Samedi 1er octobre 2011, 15h30 environ, Catherine Tasca monte à la tribune du Sénat sous les acclamations de ses pairs. L’instant est historique. Pour la première fois, une femme vient d’être élue Présidente de la Haute Assemblée.

Seulement voilà, en France en 2011, ce scénario est envisageable au cinéma, peut-être même dans un téléfilm, vous pourriez le découvrir dans un roman mais il n’est pas question qu’il se produise dans la réalité!

Média et politiques, dans un même élan à l’unanimité suspecte, se sont chargés de l’enterrer à la minute même où il est devenu possible.

Il est déjà pitoyable d’en être réduit, aujourd’hui encore, à mesurer la portée historique que revêtirait une telle éventualité, mais la radiographie de notre représentation politique est encore plus implacable...

Lire la suite de cet article sur yagg.com

 




(17/09) Lettre ouverte adressée au ministre Chatel en réponse à la polémique genre/manuels scolaires SVT.

"Monsieur le ministre de l'Education nationale, nous, chercheuses et chercheurs, sociologues, anthropologues, historiens, démographes, vous faisons part de notre indignation devant les revendications formulées le 30 août dernier par un groupe de députés à propos des enseignements relatifs aux questions de genre en lycée, suivis lundi 12 septembre par 113 sénateurs..." Lire la suite sur blogs.mediapart.fr

 


Les neurones du genre

Catherine Vidal Neurobiologiste, (directrice de recherches à l’institut Pasteur) nous rappel quelque chose d'essentiel :  "Rien n’y est à jamais figé ni programmé à la naissance..."

"Dans l’actualité de la polémique sur les programmes scolaires traitant de l’identité sexuelle, une réflexion s’impose à la lumière des progrès des connaissances en biologie. A nouveau ressurgit le vieux débat sur l’origine innée ou acquise des différences entre les sexes...
Lire l'article Cliquez ici
Regarder la vidéo de télédebout avec Catherine Vidal Cliquez ici
(Catherine Vidal est membre du jury de notre concours vidéo jeunesse Buzzons contre le sexisme

 

 

Le numéro des Cahiers du CEDREF n°16, Femmes, genre, migrations et mondialisation (2008),

est finalement disponible intégralement en ligne sur Revue.org :

cedref.revues.org

(on peut se procurer la version papier auprès de Françoise Gourdal, au CEDREF : http://www.cedref.univ-paris7.fr/)